• Béatrice

ALFA ROMEO: J.P IMPARATO SE CONFIE SUR L'AVENIR DE LA MARQUE !


Jean-Philippe Imparato a pris les rennes d'Alfa Romeo en début d'année 2021. Un patron qui a visiblement la passion de cette marque et qui s'est confié auprès de nos confrères de Caradisiac. Il y parle avec passion d'une marque qu'il espère bien débarrasser définitivement de son image de « fiabilité à l'Italienne ».


Interrogé sur la situation de la marque milanaise en matière d'objectifs de volumes, Jean Philippe Imparato ne veut " plus parler de volumes, même s'ils vont pouvoir augmenter avec le plan produit qui arrive. Mes deux priorités absolues depuis que je suis arrivé à la tête d'Alfa Romeo, c'est d'améliorer sa profitabilité et de tordre le cou à la réputation de fiabilité des marques italiennes. Et sur ce plan, je suis déjà très content des résultats qu'on obtient. Il y a quelques jours, les Américains de JD Power nous ont placés comme la meilleure marque automobile aux Etats-Unis en matière d'expérience client lors de l'achat d'une nouvelle voiture. Je vous donne rendez-vous au milieu de l'année prochaine pour observer l'évolution dans ce classement JD Power pour ce qui est de la fiabilité des marques. On veut qu'Alfa Romeo rime désormais avec fiabilité et en finir avec les clichés. La garantie 5 ans est désormais là pour rassurer le client et depuis 2020, on a déjà divisé par trois les coûts en garantie sur la Giulia et le Tonale. Tout cela profite déjà à la valeur résiduelle de nos voitures. »



« Alfa Romeo est aussi redevenue une marque rentable, dont les profits vont augmenter sensiblement dans les années à venir. Avec l'arrivée du Tonale et de sa version hybride rechargeable extrêmement importante, notre portefeuille de commandes est déjà multiplié par 10. J'ai voulu qu'on arrête les canaux de vente toxiques et en 2023, notre résultat net doit augmenter de 40% grâce à notre nouvelle approche. Je veux de la croissance à deux chiffres chaque année à ce niveau et le succès d'Alfa Romeo passera avant tout par la qualité et l'optimisation. Pas par les volumes, même si je vous assure qu'ils augmenteront aussi. "


Sur la question du calendrier des nouveautés prévu pour ces prochaines années , le patron d'Alfa Romeo s'est montré clair: « On vient de lancer le Tonale PHEV et les versions restylées de la Giulia et du Stelvio suivront au premier trimestre 2023. Si tout se passe bien, on validera un projet très excitant en mars cette même année avec une voiture de sport radicale limitée à moins de 100 exemplaires. Nous sommes actuellement en discussion avec nos clients pour mesurer leur interêt et en cas de feu vert, l'auto sera homologuée à la fin 2023 et s'inspirera des modèles mythiques d'Alfa Romeo. Pour moi, c'est très important de continuer à rêver d'Alfa Romeo d'exception à côté des projets à plus grande échelle. »


« En 2024, nous lancerons un petit SUV urbain [proche cousin du Jeep Avenger] disponible à la fois en thermique et en électrique. En 2025, nous lanceront notre premier modèle électrique reposant sur la nouvelle plateforme STLA Large, couplée à notre nouvelle architecture numérique STLA Brain. Cette voiture offrira les mêmes sensations de conduite que les Giulia et Stelvio actuels. Dès 2026, nous ne lancerons plus que des modèles 100% électriques et dès 2027, notre gamme ne comprendra plus que des autos à zéro émission. »



« Actuellement, on est déjà en train de figer le design des Alfa Romeo de 2026. Celui des Alfa Romeo de l'année 2027 sera arrêté au mois de mars 2023 et on est actuellement en train de construire le chemin jusqu'en 2030. Et dans le futur, il y aura de la place pour les berlines grâce à la technologie électrique favorisant les modèles à l'aérodynamisme de pointe. On vendra bien évidemment aussi des SUV de plusieurs tailles, mais c'est important pour moi de garder ces berlines. »


Sur la pérennité de la marque dans le domaine sportif ,M.Imparato tient à rassurer les afionados de la marque: « On réfléchit actuellement au sujet. Je devrais pouvoir vous en dire plus dès le mois de juin prochain mais je pense qu'il est très important qu'Alfa Romeo continue d'avoir une présence en sport automobile. Nous étudions plusieurs pistes et je vous assure que notre marque restera impliquée en compétition automobile ».


Des propos qui ne manqueront pas de rassurer quant à l'avenir de cette marque, et qui, nous l'espérons de tout cœur, l'inscrira durablement dans le paysage automobile...

243 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout