• Béatrice

ALFA ROMEO: RATIONALISATION DE GAMME EN VUE !


FCA vient d'officialiser aujourd'hui le nouveau plan d'entreprise Alfa Romeo, confirmant ainsi une réduction des investissements pour la marque et une rationalisation de la gamme. La marque continuera de préserver son positionnement premium et ne fera pas double emploi avec les autres marques du groupe (notamment avec Maserati). Le nouveau plan d'entreprise remplace le précédent annoncé en mars de l'année dernière par Sergio Marchionne, et devrait annuler plusieurs projets prévus, tels que le SUV électrique et les voitures de sport GTV et 8C.

Les choix de FCA concernant l’avenir d’Alfa Romeo sont étroitement liés au présent de la marque et à la crise des ventes enregistrée ces derniers mois. Mike Manley, PDG de FCA, a ainsi commenté les résultats insatisfaisants de la marque italienne: "Je ne suis pas satisfait de la performance d'Alfa Romeo, mais je reste convaincu de sa force". Selon le responsable, la marque "peut en outre rentabiliser, même si le développement ultérieur dépendra des résultats ".

Une analyse quelque peu étrange lorsque l'on sait que cette marque doit faire des miracles avec une gamme réduite à seulement trois modèles,, dont un datant de plus de 6 ans et objet de sempiternels coups de scalpels pour tenter de masquer sa vieillesse, notamment technologique...Soulignons en tout cas que FCA, après le lancement du Stelvio (présenté fin 2016 et lancé en 2017), n'a pratiquement rien présenté pour Alfa Romeo, à part une petite mise à jour pour la Giulietta (l'année modèle 2019 présentée en février de cette année). «année» et les habituelles séries spéciales , véritable marque de fabrique de la production de FCA ces dernières années,censées masquer la misère en matière d'investissement et de recherche et développement.

Nous pointons ainsi l'ironie d'une situation qui amène la direction de FCA à réduire les investissements sur une marque qui ,pour se développer, en a précisément besoin ! Nous en voulons pour preuve le projet Tonale, un modèle qui, malgré son utilisation d'une plate-forme de Jeep Compass, n'arrivera sur le marché que dans un peu plus d’un an.

Selon les nouveaux projets de FCA, la gamme Alfa Romeo en 2022 sera composée de Giulia et Stelvio dans une version mise à jour avec un restyling en milieu de carrière qui devrait apporter des innovations substantielles, notamment dans les intérieurs et le niveau technologique des voitures, ainsi que le lancement du versions hybrides douces avec une mise à jour également pour la gamme de moteurs. Outre les deux modèles de segment D, il y aura deux autres SUV, le Tonale, le segment C (avec une variante PHEV), et un inédit SUV de segment B, qui sera également électrique à zéro émission (BEV).

Seul le succès de ces modèles garantira un avenir à long terme pour Alfa Romeo et une expansion de la gamme après 2022. La possibilité de s'associer à PSA pourrait également garantir des ressources suffisantes pour pérenniser l'extension de la gamme en créant des modèles. compacts (segment B et C) partageant des plates-formes et des composants avec les autres marques du futur groupe maxi. À l'avenir, Alfa Romeo ne fera pas double emploi avec Maserati et n'occupera donc pas le segment E et, pour le moment, ne disposera pas d'autres voitures de sport comme la GTV et la 8C.

#AlfaRomeo

84 vues