• Béatrice

LANCIA :RETOUR DE LA MARQUE EN EUROPE !




En 2017, l'ancien CEO de feu le groupe FCA, Sergio Marchionne (1952-2018), annonçait le retrait de la marque Lancia des principaux marchés étrangers, pour ne plus la destiner qu'au seul marché italien. Depuis lors, cette marque vivotait en Italie avec ,en prime, un seul modèle au catalogue, l'Ypsilon, commercialisée en...2011 !


Depuis, les choses ont changé, puisqu'en décembre 2019 le groupe FCA a fusionné avec le groupe Peugeot, pour accoucher du groupe Stellantis. La nouvelle direction a, depuis, crée un pôle premium regroupant les marques Alfa Romeo, DS et Lancia, laissant espoir aux fans de la marque turinoise, d'une renaissance.



Cet espoir vient de se voir confirmer par Luca Napolitano, PDG de Lancia, qui a confirmé ce retour tant espéré, dans une interview au magazine spécialisé Automotive News Europe en précisant que de 2024 à 2028, la gamme sera composée de trois modèles, dont une réinterprétation de la Delta.


La nouvelle Lancia Delta sera une berline à hayon. Napolitano, dans une interview au magazine américain, la définit de manière générique comme berline en deux volumes. Ce modèle devrait être commercialisé en 2028. La nouvelle Delta sera le dernier des trois modèles à faire ses débuts.



Les deux autres produits seront l'héritière de l'Ypsilon (en 2024), qui va pouvoir profiter des soubassements et des motorisations déjà utilisés par les Peugeot 208 et Citroen C3. Ce qui permettra de proposer à la fois des Ypsilon essence avec de la micro hybridation 48V, mais également la toute première Lancia électrique !


En 2026, viendra le tour d'un "vaisseau amiral". Le PDG de Lancia a révélé qu'il s'agirait d'un "crossover compact", qui utilisera la base des Peugeot 2008 et Citroen C5 Aircross. Ce "compact" doit être compris plus à l'américaine et fait donc allusion à un véhicule à roues hautes de taille moyenne à grande. Vraisemblablement, environ 4 mètres et 60 centimètres. En interne, la voiture est connue sous le nom d'Aurelia et il n'est pas entièrement exclu qu'elle conserve ce nom même dans la version de production.


Le crossover phare et la réédition de la Delta s'appuieront sur la future architecture STLA pour les voitures moyennes-grandes à propulsion 100 % électrique. Le lancement de la nouvelle gamme coïncidera également avec le retour de la marque sur les marchés européens, dont elle est absente depuis 2017. Les premiers seront ceux d'Autriche, de Belgique, de France, d'Allemagne et d'Espagne, en 2024.


106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout