• franck

ALFA ROMEO MITO : FIN DE PRODUCTION AU MOIS DE JUILLET PROCHAIN !


« This is it ! », après quasiment dix ans de carrière, l'Alfa Romeo Mito s'apprête à tirer sa révérence sur la scène automobile, avec l'arrêt de la production dans l'usine de Mirafiori. La citadine du Biscione restera en production jusqu'au mois de juillet prochain, lorsque les travaux d'assemblage sur la ligne d'assemblage s’interrompront. Après cette date, seuls les lots restants seront proposés à la vente.

Cette décision vient en parallèle de celle de l'accord entre FCA et les syndicats sur le déplacement d'environ mille employés de l'usine de Mirafiori vers celle de Grugliasco. Les contrats de solidarité dans l'usine de Mirafiori se termineront justement au mois de juillet prochain, et ce transfert induira la possibilité, pour ces mêmes employés, de réintégrer l'usine de Mirafiori pour soutenir une possible augmentation de production du SUV Levante, ainsi que l'envoi de production de nouveaux projets.

Ainsi se termine dix ans d'une carrière qui aura vu ce modèle, dans un premier temps, réaliser de bons résultats de vente avant de connaître une progressive baisse, la faute (entre autres) à l'absence d'une déclinaison cinq portes qui n'aura jamais vu le jour, ou encore de réelles nouveautés comme, exemple parmi d'autres, une mise à jour technologique digne de ce nom (et logique pour une citadine qui avait vocation a évoluer sur le marché premium!).

La Mito n'aura connu que les dernières déclinaisons Urban et Veloce, après un très (trop?) léger restylage opéré en 2013 (uniquement sur la calandre avec des barres plus fines et plus chromées), ainsi qu'un deuxième passage au bistouri en 2016 lui aussi, bien trop léger (nouvelle calandre en nid d'abeille, nouveau pare-choc avant et le nouveau logo Alfa Romeo!).

La petite Mito a néanmoins atteint un pic de ventes à 62 000 exemplaires, durant l'année 2009, c'est à dire lors de sa première année de commercialisation avec une gamme complète. Mais depuis 2010, les ventes n'ont cessé de chuter avec 52 000 exemplaires vendus en 2010, puis 40 000 en 2011, 25 000 en 2012 et 17 000 en 2013.

Le manque de soutien de la marque vis à vis de son modèle (Monsieur Marchionne ayant lui même qualifié la production de la Mito d'erreur, avant de signifier que la Mito ne correspondait plus à la nouvelle image voulue pour Alfa Romeo), a fini par faire le reste.

Pour l'année 2017, il ne s'est écoulé que 11 000 exemplaires de ce modèle dans toute l'Europe. Alors quid de l'avenir d'Alfa Romeo sur ce secteur ? Malheureusement et conformément à la tradition stratégique du groupe, on navigue dans le flou. Des rumeurs parlent d'une possible renaissance de la Mito sous les traits d'un SUV, mais rien d'officiel n'a encore été annoncé, d'autres évoquent l'abandon pur et simple de ce secteur du marché.

Il nous faudra patienter jusqu'au mois de juin prochain, lors de l'annonce du futur plan quinquennal de la marque au trèfle ...

#ALFAROMEO

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout