• franck

LAMBORGHINI URUS : UNE VERSION HYBRIDE AU PROGRAMME ?


Le tout premier Crossover de Lamborghini serait, selon le patron de la marque de San'Agata, le meilleur candidat pour le premier modèle plug-in hybrid de la marque !

Alors que la direction de Lamborghini n'a pas encore officialisé quelqu'une version hybride (qui ne sera disponible qu'avec un moteur V8 essence en 2018), il se murmure dans les couloirs de la marque qu'une version hybride introduite à l'intérieur d'une voiture de sport serait un challenge à la hauteur de la marque au taureau.

Le directeur du département Recherche et Développement de Lamborghini, Maurizio Reggiani a déclaré : « Lorsque vous ajoutez 200 kilos de batteries à une voiture de sport, vous changez immédiatement le poids de distribution du véhicule.Vous en effacer l'esprit. »

« Dans l'Urus, le coffre sera plus grand, vous aurez donc plus d'espace pour installer ces batteries, dans une position idéale pour ce type de véhicule. Vous n'aurez donc pas besoin d'un re-développement complet du modèle, ou d'un nouveau packaging ».

Toujours selon M.Reggiani ,créer un modèle de sport avec un taux d'émission de CO² au-dessous des 100g/km, renvoie à installer près de 200 kg de batteries, puis dépenser beaucoup d'argent afin de réduire le poids consécutif à cette adjonction de batteries : « Vous devez utiliser du titane, du magnésium ainsi que de la fibre de carbone sur toutes les pièces de la voiture. »

Stephan Winkelmann, patron de Lamborghini, souligne ce point en précisant que justifier une voiture de sport hybride était plus ardue financièrement : « Si vous souhaitez avoir une voiture sport hybride, avec une autonomie de 50 kilomètres,mais aussi maintenir un bon rapport poids/puissance, vous atteignez facilement le seuil d'un million d'euros ! ».

« C'est quelque chose que nous ne pouvons permettre, sans pour cela augmenter nos tarifs à nos clients, et ce n'est pas un marché aussi large qu'il puisse perdurer 7 ou 8 ans. Ce marché sera mort dans un ou deux ans ».

Et M.Winkelmann de conclure :« Le développement du moteur V8 essence est, pour nous, la priorité du moment. Mais il est important de planifier le packaging de la voiture afin de pouvoir envisager l'éventualité d'une version hybride, sans de considérables réaménagements techniques ».

#Lamborghini