• franck

RACHAT DU GROUPE FCA : NOUVEAU DÉMENTI DU COTE DE LA CHINE !


Pour ceux et celles d'entre vous qui auraient zappé l'actualité automobile de la semaine pour cause de congés (nous en faisons partie rassurez-vous!), petit rappel des faits :

Au début de la semaine dernière, le site d'informations Autonews, laissait entendre que le groupe italo-américain automobile FCA avait fait l'objet d'un intérêt, de la part de groupes industriels chinois, dont les identités cependant n'était pas évoquées, en vue d'une possible acquisition. Cette information avait eu pour conséquence, un énorme battage médiatique outre-Alpes, ainsi qu'une augmentation substantielle de la valeur de la l'action FCA en bourse.

Une autre information émanait quelques jours plus tard, évoquant l'intérêt d'un groupe industriel chinois tout aussi inconnu, dans l'acquisition des marques Fiat,Jeep, RAM,Chrysler et Dodge. Laissant de côté les marques Alfa Romeo et Maserati, non concernées par cette opération.

Mais aujourd'hui, une annonce a été faite par le groupe industriel chinois DongFeng Motor. Celui-ci a contacté le groupe de presse Reuters afin de déclarer que: "Il n'existe, pour le moment, aucun projet d'offre d'acquisition pour le groupe FCA ». Cette annonce a suivi de quelques heures, celle émise par les dirigeants du groupe chinois Geely, actuel propriétaire de la marque suédoise Volvo, qui annonce, elle aussi, l'absence de proposition dans ce sens.

A ce jour, il y a deux dénégations catégoriques, de la part de deux groupes chinois. Il reste, cependant, encore deux hypothèses de vente qui concerneraient, dans un premier temps, Grand Wall Motors, qui (selon certaines indiscrétions) aurait bien présenté une offre, mais qui aurait été repoussée par les dirigeants de FCA. L'autre hypothèse concernerait le groupe Guangzhhou Automobile comme potentiel « repreneur ». Cependant, aucun communiqué officiel n'a émané de la part de ces derniers.

L'intérêt de cette rumeur, fondée ou pas, est qu'elle recoupe les déclarations émises l'année dernière par ces groupes chinois, de leur volonté d'investir dans le rachat de marques américaines.L'intérêt de ces groupes pour ces marques outre-atlantique, est un fait connu dans le monde automobile. Ceci leur permettrait de mettre un pied dans un marché nord-américain très convoité , mais où les marques chinoises n'ont aucune chance de s'imposer, pour le moment.

Si cette information devait se confirmer, cela pourrait,peut-être, aussi avoir pour conséquence, une réouverture des négociations entre FCA et le groupe General Motors, qui pourrait,dès lors, obtenir le soutien du gouvernement américain. L'administration Trump ayant très clairement manifesté sa volonté de préserver l'industrie automobile américaine des investisseurs chinois....

#FCA #Chine

42 vues0 commentaire