• franck

SPECIAL SALON DE FRANCFORT : LANCIA YSPSILON RESTYLEE


C'est évidemment « LA » triste histoire du groupe FIAT. L'histoire d'un immense gâchis : La marque Lancia, retirée des principaux marchés européens et recentrée sur le seul marché italien, arrive à Francfort en piteux état, délaissée par un groupe qui n'a pas su voir, ni croire, dans l'énorme potentiel de cette marque. Une marque cannibalisée par Chrysler, au point d'en singer grossièrement les modèles, et qui, comme nous l'avions prévue, a fini par perdre non seulement son âme, mais aussi ses clients.

Dieu sait pourtant que du potentiel de marché cette marque en avait réeellement. Le Groupe Fiat ne s'est pourtant pas cassé la tête pour lui trouver un marché. Et pourtant....Lancia, marque de l'excellence technologique aurait été une magnifique vitrine pour le marché des voitures de luxe hybride ou électrique, en étant mis en concurrence avec des marque comme TESLA, ou encore les modèle hybrides ou électriques de BMW (I3,I8), ou encore Audi .

Lancia aurait pu s'ouvrir un nouveau marché mais aussi une nouvelle image...Mais il faut croire que les mentalités en Italie, et dans le groupe FIAT en particulier, ne se sont pas encore adaptés à ce pragmatisme et ce sens de la vision pourtant essentiel dans un marché aussi concurrentiel que le marché automobile.

Alors voilà Lancia au salon de Francfort, avec pour seul bagage un restylage aussi pauvre que peut l'être sa gamme, réduite à portion congrue ! Et à l'image de la marque, ce restylage est aussi insignifiant que le sera le reste de la carrière d'un modèle pourtant vendu, en 30 ans, à près de 12 millions d'exemplaires...

Au menu de ce lifting, une nouvelle face avant qui abandonne les barrettes chromées pour une banale calandre nid d'abeille, et un pare-choc redessiné, intégrant une barrette chromée....

Concernant l'intérieur, peu d'évolutions avec l'intégration du nouveau système multimédia Fiat, qui a nécessité une modification de la console centrale du tableau de bord, et une finition que Lancia nous promet en hausse (c'était difficile de faire moins bien en même temps!).

Côté moteurs, pas de changements les moteurs essence 1,2 l de 69 ch et 0,9 l de 85 chevaux sont de la partie ; ce dernier bloc étant disponible en version boîte automatique. Côté diesel, le bloc 1,3 MultiJet constituera l'offre du constructeur. Enfin, une proposition GPL est prévue avec un moteur 1,2 l du bicylindre TwinAir, qui ne devrait toutefois pas concerner la France.

#salonFrancfort #Lancia

3 vues