• Ben

LANCIA: VERS UNE DELTA ELECTRIQUE ?



Le PDG de la marque turinoise Lancia, Luca Napolitano, s'est confié dans la presse italienne, concernant le futur du modèle mythique de la marque en ces termes: "Tout le monde souhaite le retour de la Delta et cela ne peut pas manquer dans nos plans. Elle reviendra et ce sera une vraie Delta : une voiture passionnante, un manifeste de progrès et de technologie. Et bien sûr elle sera électrique". Cette annonce devrait inaugurer le début de l'attente pour l'arrivée de ce nouveau modèle, qui devrait enrichir une gamme aujourd'hui bien pâle. Après tout, plus qu'une relance, il y a une renaissance dans l'agenda de la marque. Mieux encore pour Mr. Napolitano : « Une Renaissance, un mot qui exprime tout l'esprit italien qui a fait la grandeur de Lancia dans le monde ».


Forte de la tradition et d'un positionnement haut de gamme dans le pôle premium du groupe Stellantis, avec DS et Alfa Romeo, la marque s'apprête également à reconquérir le marché international, sortant de l'impasse du modèle unique. et marque de marché unique. Restera à déterminer son positionnement exact par rapport à une marque comme DS. Car si le caractère sportif semble dévolu sans conteste à Alfa Romeo, le positionnement de Lancia se révèlera plus problématique face à DS, qui exprime le luxe à la française. Lancia s'en tiendra-t-il à une image de pur luxe à l'italienne, ou viendra-t-elle également exprimer ses racines sportives, risquant au passage une concurrence directe avec sa cousine milanaise? Le groupe Stellantis a déjà approuvé le plan décennal qui prévoit l'élargissement de la gamme avec de nouveaux modèles, mais il y a d'autres rendez-vous avant la Delta électrique. A commencer par, en 2024, la nouvelle Ypsilon : « Ce ne sera que la première étape d'un chemin accéléré vers un changement radical, pour redonner de la crédibilité à la marque sur le marché premium ».



Et Luca Napolitano d'ajouter: « Ypsilon est le deuxième modèle le plus vendu après la Panda et la voiture préférée des femmes, mais il est maintenant temps de regarder vers l'avenir, avec des perspectives différentes, légitimées par une histoire d'innovation. » A partir de 2026, selon les plans de Stellantis, toute la nouvelle gamme Lancia sera 100 % électrique. « Nous construirons des voitures avec un grand sens des responsabilités envers le monde dans lequel nous vivons, car nos clients veulent une conduite propre, et la révolution vers l'électrique pur est conforme à notre tradition de grande innovation technologique. Nous avons été les premiers à lancer la philosophie ecochic avec le GPL et le méthane, et à partir de 2020 avec l'hybride doux, et aujourd'hui nous n'avons plus de modèles purement essence ou diesel dans la gamme".


Pour Luca Napolitano: "Nous procéderons dans l'ordre, en suivant les domaines dans lesquels la marque a toujours exprimé de grands modèles d'excellence : petits, moyens-compacts et flagships. Tous innovants en termes de design et de technologie, il s'inscrit dans une tradition qui a rendu les Lancia reconnaissables dans le monde entier pour leur élégance et leur modernité. Nous reviendrons sur une cible masculine également, avec une moyenne d'âge plus élevée ; un client plus moderne et européen".



Pour traverser les frontières nationales Napolitano pense à un modèle de distribution premium, léger et efficace, concentré dans les principales villes européennes en synergie avec DS et Alfa Romeo, autres marques de Stellantis. Pas de capillarité sur le territoire donc pas de showroom mono marque : la nouvelle clientèle urbaine facilitera un processus de vente en ligne innovant.


Les Lancia à venir, à commencer par la nouvelle Ypsilon, continueront à refléter leur caractère italien dans leur design. Une beauté propre sans excès. Élégance et modernité qui redeviennent un exemple de style intemporel, comme la Lancia Aurelia B24 spider, qui reste la voiture préférée de Napolitano.

128 vues0 commentaire