• Ben

LA FUSION PSA-FCA DEVRAIT ETRE ACCÉLÉRÉE !




De nombreuse informations émanaient jusqu'ici pour indiquer de possibles doutes quant à la faisabilité de la fusion entre le groupe français PSA et le groupe FCA. En cause ? Les incertitudes quant à la situation de crise sanitaire inédite vécue par le monde actuellement.


La crise provoquée par l'épidémie de Covid-19 et la baisse des valorisations boursières dans le secteur automobile ont soulevé des doutes quant à la provision financière pour la fusion entre FCA et PSA qui devrait donner naissance au quatrième groupe mondial de l'industrie automobile, mettant sous le même toit des marques emblématiques telles que Peugeot, Citröen, Jeep, Alfa Romeo et Maserati. C'est pourquoi les équipes impliquées dans la fusion des deux groupes "ont accéléré le rythme" pour finaliser la transaction dans les meilleurs délais. Cela a été assuré par le chef du groupe français, Carlos Tavares.



«Le travail d'équipe sur le projet de fusion est un élément clé pour les deux sociétés. Le plus tôt sera le mieux. Les groupes de travail maintiennent et même accélèrent le rythme du projet pendant cette crise, pour aboutir à la clôture ", a déclaré TM.Tavares lors du dernier comité de pilotage du projet. Annoncée fin octobre, l'opération devrait être finalisée début 2021 au plus tard.


L'opération approuvée par les deux partenaires en décembre prévoit notamment la distribution d'un dividende ordinaire de 1,1 milliard d'euros à leurs actionnaires respectifs pour 2019. Ce montant doit être approuvé lors de la prochaine assemblée générale qui a été récemment reportée au 25 juin. Les dividendes font partie du projet, il n'y a donc aucun doute sur le paiement des dividendes. Je n'ai aucun signe que nous rouvrons les termes de l'accord ", a déclaré un porte-parole de PSA. "Les dividendes seront discutés lors de la prochaine assemblée générale", a-t-il ajouté.

176 vues