top of page
  • Photo du rédacteurBen

ALFA ROMEO: RENDEZ NOUS NOTRE GIULIETTA !



La Nouvelle Alfa Romeo Giulietta semble, pour beaucoup de passionnés indissociable de l'avenir du constructeur automobile Alfa Romeo. Mieux, lorsqu'on lorgne du côté des gammes des constructeurs concurrents de la marque milanaise, qui disposent toutes d'une berline compacte, l'absence chez Alfa d'un tel modèle est tout simplement incompréhensible....Et pourtant, le numéro un d'Alfa Romeo, le PDG Jean Philippe Imparato n'a pas inclus la Giulietta parmi les voitures que nous verrons certainement au cours des prochaines années.


Alors, est-ce à dire que la messe est dite? Pas forcément, car ces derniers mois, M. Imparato a laissé une porte ouverte à la nouvelle Alfa Romeo Giulietta, affirmant que son retour n'est pas prévu pour le moment mais que lui et son équipe y réfléchissaient encore. En tout cas, si ce modèle devait revenir, ses débuts ne se feraient certainement pas avant quelques années. Un retard de plus....



Certes, l'objectif est, avant tout de ramener la marque à la rentabilité avec le lancement de modèles comme l'Alfa Romeo Tonale et le futur B-SUV mais aussi les nouvelles générations d'Alfa Romeo Giulia et d'Alfa Romeo Stelvio. Mais l'on peut retorquer ,avec raison, que l'absence de la marque sur l'ensemble des segments du marché, est aussi l'une des raisons ayant amené Alfa Romeo à la situation qu'elle connait aujourd'hui....tout comme l'absence de renouvellement régulier des modèles.


De plus, le retour d'une nouvelle Alfa Romeo Giulietta n'est cependant plus une question économique. Stellantis dispose des plates-formes, des moteurs et des technologies pour le retour de ce modèle à peu de frais.


Alors d'où vient le problème ? il vient tout simplement de celui d'une volonté de stratégie mondialisée...la mondialisation, encore elle !



Alfa Romeo évalue s'il est logique ou non de remettre sur le marché un modèle similaire qui ne serait commercialisé qu'en Europe. En effet, Stellantis souhaite transformer Alfa Romeo en une véritable marque mondiale haut de gamme. L'idée est donc de ne mettre sur le marché que des voitures qui peuvent réussir sur tous les continents.


Pour le moment, nous savons qu'une décision claire n'a pas encore été prise, rappelons cependant que les autres marques premium (puisqu'elles sont clairement désignées comme les cibles d'Alfa Romeo), vendent leurs gammes dans le monde entier tout en proposant en Europe des modèles compacts comme les BMW Serie1, Audi A3 ou autres Mercedes Classe A, pour ne citer que ces trois là, sans que cela n'ait jamais nuit à un quelconque développement mondial ! Nous verrons donc à ce sujet quelles nouvelles transpireront dans les mois à venir.

13 790 vues6 commentaires

6 Comments


Richard Vercourt
Richard Vercourt
Mar 05, 2023

Oui Alfa ce sont de belles auto sportive,surtout pas électrique

Like

evialard
Feb 23, 2023

Il faut une compacte chez Alfa déjà que la Mito est arrêtée !

Beaucoup aiment Alfa mais ne peuvent dépenser 50k€ même si la volonté de la marque est le tout Premium.

Et pitié pas que du tout électrique !


Like

mick667
Nov 21, 2022

Pour moi c'est clair, sans giulietta (ou équivalent) , bye bye alfa.

Et de toute façon, c'est bien trop tard, le temps qu'ils se décident, tous les clients de cette categorie de voiture auront fuit ailleurs

Like

Maurice Lamy
Maurice Lamy
Sep 03, 2022

La Giulietta est une voiture compacte . D'où, elle intéresse beaucoup de monde .. Et, sur le plan esthétique, elle pourrait être très jolie . Alfa sait faire de très belles voitures qui les différencient des autres marques banales. On peut espérer une prise de conscience !!!

Like
Balto Bacchus
Balto Bacchus
Jan 07, 2023
Replying to

Avec un con comme le nouveau patron alfa, la marque est finie avec des clones de Peugeot opel et Citroën ça craint.

Pourtant se sont les italiens qui sont majoritaires chez stelantis, c'est à n y rien comprendre. Je verrais plutôt des Peugeot avec des châssis et des moteurs alfa.

Like
bottom of page