• Ben

ALFA ROMEO PALADE: VERS UN MINI SUV POUR LA MARQUE MILANAISE ?



Alfa Romeo fait partie de ces marques Stellantis qui ont absolument besoin de nouveaux modèles pour continuer d'exister. Malheureusement, les excellentes critiques sur la fantastique Giulia GTAm ne suffiront pas à augmenter les ventes du constructeur automobile basé à Arese, étant donné que seuls 35718 véhicules de la marque ont été vendus en 2020.


Et ce n'est pas entièrement la faute du coronavirus car les enregistrements chutaient même bien avant le déclenchement de la pandémie. Le nouveau groupe automobile italo-français a donné à la marque 10 ans pour changer les choses et cela pourrait se produire grâce à l'arrivée d'un nouveau mini SUV.


L'une des raisons pour lesquelles Alfa Romeo souffre beaucoup est qu'elle a cruellement besoin de nouveaux modèles. La Mito basée sur Punto a été retirée de la gamme début 2019 tandis que la Giulietta a tiré sa révérence en 2020, ne laissant que la berline Giulia et le SUV Stelvio au catalogue. Bien trop peu pour pouvoir espérer une quelconque croissance de la clientèle. Si la décision d'annuler le coupé GTV n'a pas été très bien prise par les fans , ce modèle ,qui aurait été un modèle de niche, n' aurait pas été en mesure de sauver la au Biscione.


À ce stade, les concessionnaires demandent deux produits: un SUV plus petit et un électrique. Heureusement, les deux modèles sont dans la ligne droite. Le premier à arriver sera l'Alfa Romeo Tonale qui se heurtera sur le marché à des BMW X1 et Audi Q3. Le modèle ressemblera étroitement au concept présenté il y a quelques années et sera disponible avec des moteurs à combustion interne traditionnels et une version hybride rechargeable.


Ainsi, le Tonale sera la première voiture électrifiée d'Alfa Romeo lorsqu'elle arrivera chez les concessionnaires début 2022. Comme mentionné, ce modèle sera un véhicule hybride rechargeable mais pas 100% électrique. Cet honneur reviendrait donc à ce mini SUV qui ,selon les rumeurs, devrait arriver d'ici la fin de l'année prochaine.


Étant donné que le Stelvio et le Tonale portent le nom des sommets alpins, le mystérieux SUV compact pourrait s'appeler l'Alfa Romeo Palade, comme l'ont révélé de récentes rumeurs. Il devrait être un rival de l'Audi Q2. Mais cette appellation n'a rien d'officiel ni de définitif.


On sait que ce véhicule sera basé sur la plateforme CMP utilisée par Peugeot et Citroën sur des modèles tels que Peugeot 208 et 2008, DS 3 Crossback et Opel Corsa et Mokka et devrait donner à la Palade un empattement d'environ 2600mm.



Contrairement à ces voitures, cependant, Alfa Romeo devrait donner la possibilité de choisir entre la traction avant et la traction intégrale. De plus, cette configuration devrait également être reprise par le nouveau mini SUV de Jeep (qui devrait être positionné sous le Renegade) et par une petite Fiat similaire au concept Centoventi. Les trois modèles seraient construits dans la même usine de Tychy (Pologne).


Toutes les voitures basées sur la plate-forme CMP offrent à la fois des alimentations ICE et EV et il est très probable que la marque historique Arese fasse de même. Cela signifie que nous pouvons nous attendre à voir également le trois cylindres Turbo PureTech de 1,2 litre de PSA sous le capot. Pour le moment nous ne connaissons pas la puissance mais la marque milanaise pourrait ne pas utiliser la version 100 CV et opter uniquement pour les versions 130 et 155 CV. Il est probable que ce moteur sera accouplé à des boîtes de vitesses manuelles à 6 vitesses ou automatiques à 8 vitesses.


Le diesel étant toujours très populaire en Europe, le prétendu Alfa Romeo Palade pourrait également être proposée avec le diesel BlueHDi de 1,5 litre également de PSA d'une puissance de 120 ch.


Nous ne savons pas pour le moment si nous verrons une version haute performance de ce mini SUV mais nous savons qu'Alfa Romeo a déjà exclu un Tonale haute performance. Tous les regards seront évidemment tournés vers la version 100% électrique, première voiture électrique de la marque milanaise.


Si ses spécifications techniques devaient correspondre à celles de la Peugeot e-2008, on attend un moteur électrique d'une puissance de 136 ch (100 kW) et 260 nm de couple maximal monté à l'avant, combiné à une batterie de 50 kWh qui devrait garantir environ 320 km d'autonomie avec une seule charge. Grâce à ces caractéristiques, l'Alfa Romeo Palade pourrait atteindre 100 km / h à partir de 0 en 8,5 secondes.


Une version à traction intégrale pourrait également arriver avec un moteur monté sur les deux essieux et donc offrir des performances bien supérieures à celles de l'e-2008 et de l'Opel Mokka-e.


Contrairement au Tonale, crée sous la forme d'un concept 2019, il n'y a pas encore d'informations sur le design de ce mini SUV. Très probablement la marque Stellantis proposera ce modèle aux plus jeunes. Bien sûr, les aspects esthétiques typiques d'Alfa Romeo tels que le trilobe avant ne manqueront pas.


L'usine FCA de Tychy a récemment reçu un investissement de 206 millions de dollars pour la préparer à la production de trois nouveaux SUV du segment B dans la seconde moitié 2022. Peut-être que ce mystérieux modèle est l'un de ces trois modèles.


456 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout