• Béatrice

ALFA ROMEO ABANDONNERA LA PLATE-FORME GIORGIO !



C'est un nouveau virage que prend l'histoire de la marque au trèfle qui, une fois de plus, révise sa stratégie de développement. Feu Sergio Marchionne, avait misé sur le retour à l'ADN premier de la marque, à savoir la propulsion, afin de réaffirmer le caractère originel d'Alfa Romeo. Cette volonté s'était traduite par la réalisation de la plate-forme Giorgio, saluée à la fois par les critiques et les aficionados de la marque milanaise.

Mais les impératifs économiques se sont chargés de se rappeler au bon souvenir de la marque avec la fusion des groupes FCA et PSA. Ainsi la logique de la rationalisation (et de la doxa écolo) finira-t-elle pas s'imposer au dépends de la passion...


Le nouveau groupe a ainsi décidé qu'Alfa Romeo abandonnera la plate-forme Giorgio, celle sur laquelle reposent les modèles Stelvio et Giulia, pour utiliser la grande plate-forme STLA que le groupe Stellantis développe. Cette importante nouvelle vient directement de Jean-Philippe Imparato, PDG de la marque. Tout récemment, le nouveau PDG du Groupe, Carlos Tavares, avait dévoilé une partie de la nouvelle stratégie industrielle qui passe par la création de 4 nouvelles plateformes qui seront exploitées par les différentes marques.

Par conséquent, Alfa Romeo abandonnera l'utilisation de la plate-forme Giorgio qui a permis de créer deux voitures caractérisées par une excellente dynamique de conduite pour une plate-forme partagée dont, pour le moment, il y a très peu de détails. Le dernier modèle développé sur la plate-forme Giorgio est la Maserati Grecale qui entretient une relation étroite avec le Stelvio.



Appris a également confirmé que le Tonale fera ses débuts avec 3 mois de retard. Comme il était déjà apparu il y a quelques semaines, il a été décidé d'améliorer encore le modèle PHEV. Compte tenu de l'importance de cette voiture dans la stratégie de relance de la marque italienne, il a été décidé de bien faire les choses même si cela impliquait d'allonger les délais de lancement. La production du Tonale débutera en mars 2022 à l'usine de Pomigliano. La commercialisation débutera en juin 2022. La voiture utilisera la même plateforme que la Jeep Compass.

A également confirmé l'arrivée d'un SUV compact qui sera produit en Pologne. Cependant, le PDG a refusé de partager des détails particuliers. Selon Automotive News Europe, il devrait arriver dans le courant de 2023. Il sera positionné sous le Tonale et comme le rapportent certaines rumeurs, il pourrait s'appeler Brenner. Dans tous les cas, seuls les modèles électrifiés arriveront dans le futur dans le cadre de la stratégie Stellantis.

Le nouveau PDG n'a pas fourni d'informations supplémentaires sur les stratégies de la marque, mais a laissé entendre qu'il travaillait à la fois sur un plan quinquennal, qui sera présenté une fois approuvé, et sur un programme décennal à plus long terme. Des plans qui permettront à Alfa Romeo d'avoir une stratégie stable pour les prochaines années. Pour les détails, il faudra attendre la fin de l'année ou le début de 2022 lorsque le nouveau business plan de Stellantis sera également présenté.


À ce stade, vous pouvez avoir une meilleure image des prochains objectifs du constructeur automobile.

355 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout