• franck

ALFA ROMEO : VERS UNE SUPPRESSION DES E-SUV,GTV ET 8C ?


Ces derniers jours, la confirmation officielle était enfin arrivée concernant la production de l'Alfa Romeo C-SUV, le SUV qui sera produit à Pomigliano d'Arco, rejoignant ainsi les gammes Giulia, Stelvio et la Giulietta renouvelée dans le but de donner une impulsion substantielle à la croissance des ventes de la marque, en particulier en Europe.

La mise en production du nouveau C-SUV pourrait coûter cher à la marque Alfa Romeo qui, selon le dernier rapport des analystes d'AutoForecast Solutions daté du 18 février, pourrait entraîner l'annulation de trois projets annoncés dans le dernier plan d'entreprise de la FCA présenté en juin dernier. En fait, le groupe pourrait avoir annulé la production des E-SUV et des deux supercars Alfa Romeo GTV, basés sur la plate-forme Giorgio, et de l'Alfa Romeo 8C.

Selon les plans officiellement annoncés par FCA et les différentes rumeurs qui ont émergé ces derniers mois (avant l'annonce du "Plan italien" de novembre qui prévoit pour Alfa Romeo le seul C-SUV), la gamme de la marque italienne aurait dû comprendre le -SUV basé sur Giorgio, produit à Mirafiori à partir de 2021, le GTV, coupé sport basé sur Giorgio, produit à Cassino depuis 2021 et la supercar 8C, produite à Modène depuis 2022. Les trois projets, selon AutoForecast Des solutions auraient été annulées et pour le moment, il n’y aurait plus de détails sur les nouveaux modèles de la marque Alfa Romeo.

Il convient de noter que le rapport confirme la production du Maserati D-SUV à Cassino à partir du milieu de 2021, du Jeep Compass à Melfi à partir du début de 2020 et de l' Alfa Romeo C-SUV qui pourrait faire ses débuts à Pomigliano d'Arco uniquement à partir de janvier 2022. Cette dernière date contraste avec les rumeurs de ces derniers jours selon lesquelles le C-SUV devrait bientôt arriver l'année prochaine.

Si le rapport des analystes AutoForecast se révèle exact, la gamme Alfa Romeo sera composée de cinq modèles (Giulia, Stelvio, C-SUV, Giulietta et 4C Spider) et, au moins jusqu’au prochain plan industriel de la FCA. , il peut ne pas y avoir d'autres nouveautés. Si les faits confirment ces nouvelles, nous serons confrontés à une nouvelle réduction du plan de croissance d'Alfa Romeo.

Rappelons que, comme le prévoyait le plan quinquennal de juin dernier, Alfa Romeo devait pouvoir compter d’ici à la fin de 2022 sur une gamme composée de sept modèles capables de propulser ses ventes à un total de 400 000 unités par an, soit plus du double de ce qui a été enregistré en 2018.

Selon ce rapport, FCA aurait peut-être annulé les trois projets les moins importants (en termes d'unités vendues) pour l'avenir d'Alfa Romeo dans le but, supposons-le, d'accélérer autant que possible les investissements pour les autres modèles de la gamme.

Le C-SUV, qui sera produit à Pomigliano d'Arco en utilisant la même plate-forme que le Jeep Compass, et les variantes hybrides de Giulia et Stelvio pourraient donc être la seule nouveauté (en plus du restyling léger de la Giulietta) pour les années à venir.

Ces nouveaux modèles, tirant parti des exigences actuelles du marché (plus de SUV et plus hybrides) vont devoir booster les ventes de la marque italienne pour répondre à l'objectif commercial fixé par FCA , lequel, d'après ce rapport, apparaît résolument plus ambitieux et moins réaliste.

Les premières confirmations sur l'avenir d'Alfa Romeo pourraient déjà arriver lors de la prochaine édition du Salon de l'automobile de Genève, qui débutera le 5 mars, lors du lancement public du nouveau C-SUV. À l'occasion du salon suisse, la direction du groupe ne pourra pas éviter les questions de la presse concernant l'avenir de la marque.

Sur la table, de nombreux projets attendent toujours d'être confirmés (positifs ou négatifs) et, de manière plus générale, l'avenir de la marque Alfa Romeo qui, après des années de transition, attend enfin de pouvoir reprendre son plan de relance, a commencé avec les débuts de Giulia et Stelvio.

#ALFAROMEO

236 vues