• franck

FIAT : VERS UNE REMPLAÇANTE DE LA PUNTO ?


Depuis peu, des rumeurs insistantes font état de la possible production d'un nouveau modèle, dont les dimensions feraient penser à la future Punto...

La nouvelle émanant du web, fait apparaître des informations venant de Serbie, et qui tendraient à dire qu'un nouveau modèle ferait son apparition sur les lignes de production de l'usine de Kragujevac ; usine qui produit déjà la 500L.

A l'heure actuelle, seules les dimensions ont fuité : Il s'agirait d'un modèle d'une longueur de 3,99m, donc affiliée au segment B. En dehors de cette information ?...Rien ! De quoi se perdre en conjectures et suppositions.

Et si l'on s'amusait à en faire ?

Si la situation de Fiat est enviable dans certains secteurs, ou encore encourageante dans d'autres, force est de constater qu'elle est catastrophique dans le segment B. A l'heure où ses concurrentes directes ont déjà été renouvelées ou remplacées, par des modèles nettement plus modernes et technologiques, la représente de la marque Fiat, la Punto fait figure d'antiquité...Une situation que la citadine paye au prix fort.....

Dès lors, le remplacement de celle-ci est devenue on ne peut plus prioritaire. Et, dans ce domaine, Fiat dispose d'options plus ou moins intéressantes...pour le comprendre, il faut d'abord rappeler que la marque transalpine a réaménagé sa stratégie pour se concentrer, d'abord vers ce qu'elle sait faire de mieux : des modèles populaires, au bon rapport qualité/prix, dont la représentante la plus directe est la dernière Stilo. Mais parallèlement, Fiat a développé des gammes de niche, voire de luxe, histoire d'asseoir son image, comme les icônes 500, leur déclinaisons Abarth, ou encore la 128 Spider. Une dualité qui ouvre des perspectives intéressantes, mais qui surtout laisse imaginer deux types de positionnement possibles pour ce modèle : Positionnement populaire, ou positionnement de niche, plus premium..

MODÈLE POPULAIRE

Lorsque l'on pense à la Punto, on pense bien évidemment au côté populaire, héritier des Uno ou encore Punto de génération antérieures. A ce titre, un remplacement de ce modèle devrait répondre à ce souci, et se révélerait logique, puisque venant épauler, sur le segment B, la Tipo, évoquée plus haut.

Première hypothèse, certains évoquent donc une Fiat Argo, revue et corrigée pour le marché européen. Concurrente directe de la Dacia Sandero, par exemple, mais avec une finition, des technologies et prestations légèrement supérieures. L'avantage de cette solution est la rapidité et la « simplicité ». L'opération ne nécessitant pas d’investissements trop coûteux... La plate-forme existant déjà, puisqu'il suffirait d'utiliser celle de la 500 L. Mais cette solution aurait aussi pour conséquence de populariser à l'extrême l'image de la Punto, à mille lieues des ambitions de ce modèle lors de sa première commercialisation en 1997.

La deuxième hypothèse consisterait en un modèle entièrement nouveau, héritière directe de la Punto, avec le souci d'aller batailler contre les Renault Clio, ou autres Peugeot 208 ou Volkswagen Polo. Avantage de l'opération, ce modèle permettrait à Fiat de se réinventer dan ce secteur, en apportant une réponse latine bienvenue. Inconvénient, cette solution nécessite un programme d’investissement très coûteux, nécessitant de grands délais de développement, et donc d'arrivée sur le marché, avec le risque d'être déjà dépassé au moment d'arriver... d'autant que le groupe FCA a aussi le souci de rattraper son retard dans d'autres domaines notamment de technologie embraquée ou encore l'électrique.

Néanmoins, la marque turinoise a également la possibilité de créer la surprise dans un secteur plus luxueux voire de niche...

MODÈLE DE NICHE... ET CHIC

Chacun d'entre nous, a encore en tête, le lancement de cette petite puce qui allait devenir la poule aux œufs d'or de Fiat : J'ai parlé de la 500. Car depuis son lancement en 2007, le succès de cette mini italienne ne se dément pas. Fiat a d'ailleurs bien compris l'intérêt de faire fructifier ce succès, en démultipliant à l'envie les déclinaisons de son best-seller : 500 L, 500 X, 500 Abarth etc...

Dès lors, pourquoi ne pas envisager une autre déclinaison de cette 500 en une 500 cinq portes ? Certains évoquent l'utilisation de la plate-forme de la 500 L. Néanmoins, Sergio Marchionne avait démenti, il y a quelques temps cette possibilité, alors...

D'autres évoquent la possibilité d'un SUV 500 dérivé de la 500 X, et qui pourrait concurrencer des modèles comme le Nissan Juke. Car on sait que le patron de FCA n'aime pas le segment B, qu'il juge trop coûteux en investissement et pas assez rentable...cette solution permettrait à cette future Punto de décaler son positionnement, tout en profitant de l'engouement actuel pour les SUV. Inconvénient de cette solution ? La plate-forme devrait dériver de la 500 X qui est, quant à elle produite en Pologne, dans l'usine de Tichy. Dès lors on voit mal l'intérêt de scinder la production de cette citadine/SUV en Serbie.

Reste la solution la plus improbable, la plus audacieuse, mais aussi la plus excitante. Faire renaître un autre modèle mythique de la marque : La Fiat 127 ! Le risque est évidemment grand, mais l'on sait que celui-ci l'était encore plus en 2007 , lorsqu'il s'était agit de présenter la descendante de la 500. Une opération à hauts risques que Fiat a néanmoins réussi à transformer en triomphe. Il est peu certain que le constructeur ait pu perdre la recette de ce succès. De plus, ce modèle permettrait à Fiat d'aller batailler sur le terrain des citadines chics telles que les Mini ou DS3. Une solution qui laisserait le champ de la popularité libre à la Panda...

Une solution, qui avec une offre de personnalisation complète et originale, permettrait à Fiat de ne pas avoir une mais désormais deux poules aux œufs d'or...

Nous savons néanmoins que le groupe FCA accuse un retard sur certains secteurs, qui lui imposent d'investir abondamment. Je pense au secteur électrique qui va devenir incontournable dans les années à venir, ou encore en matière de technologie embarquée. Et même s'il est évident que la probabilité de cette solution est très mince, Fiat gagnerait à oser. Avec cette nouvelle 127, Fiat aurait la possibilité de décliner l'électrique au monde citadin avec un modèle plus glamour et plus porteur en termes d'image..De deux handicaps, l'on peut faire une aubaine... comme la 500...

Alors Fiat...Chiche ?

#Fiat

103 vues