• franck

FCA : PROMESSES DE PLEIN EMPLOI EN ITALIE ET FESTIVAL DE NOUVEAUTÉS ALFA ROMEO !


Alors oui, il se murmure que les chiffres de ventes de la nouvelle berline Giulia ne seraient pas à la hauteur des attentes du groupe FCA. Mais cette berline était avant tout appelée à restaurer l'image de marque d'un constructeur malmené par des années d'errances stratégiques de la part de son propriétaire Fiat. D'ailleurs qui pouvait sérieusement prétendre qu'une berline proposée dans un segment en chute libre,aurait pu faire des miracles ?

On peut même affirmer que la Giulia ne se débrouille pas si mal que cela, se positionnant même devant un autre prétendant au secteur premium : Jaguar qui propose sa berline XE en deux déclinaisons de carrosserie (berline / break) et depuis bien plus logntemps, alors que la Giulia ne dispose que de la première, ce qui est un handicap dans ce secteur! Les trois premières places étant occupée par les Mercedes Classe C (Berline et Break)), BMW Serie 3 (Berline et Break) et Audi A4 (Berline et Break). Pas si mal pour une berline qui avait tout à prouver et qui n'est commercialisée que depuis 1 an !

L'année 2017 a d 'ailleurs, très tôt, été qualifiée d'année de transition par les dirigeants de FCA. Une année 2019/2017 qui recueille les fruits de l'année 2016, avec la pleine commercialisation de nombreux modèles du groupe : Les Giulia et Stelvio ,pour Alfa Romeo, Levante pour Maserati, Tipo pour Fiat et Compass pour Jeep.

Les ambitions sont donc relevée pour l'année 2018. L'Administrateur délégué Sergio Marchionne, a, de nouveau,, rappelé l'objectif de ramener l'ensemble des usines du groupe au plein emploi.

Cet objectif concerne en priorité les usines italiennes, éprouvée par ces dernières années : « Notre travail pour renforcer le réseau industriel italien continue. Il demeure notre priorité, même si de nombreux sceptiques n'y croient pas » a précisé M. Marchionne.

Afin de satisfaire à cet objectif, de nombreux projets sont programmés. Le premier d'entre eux consistera en un modèle premium issu des usines de Mirafiori, qui viendra rejoindre la Maserati Levante. Le projet en question est sans doute (surprise à part) le SUV de segment E d'Alfa Romeo, baptisé selon certaines rumeurs « Castello ». En espérant que ce nom ne soit qu'une blague....

Sergio Marcchionne a , de plus, confirmé, que la situation de l'autre usine de Pomigliano D'Arco sera aussi clarifiée, avec la commercialisation d'un nouveau modèle Premium, destiné à remplacer la production de la Fiat Panda, dont la production a été délocalisée en Pologne. Ainsi, certaines voix verraient le retour d'Alfa Romeo en Campanie, avec la production d'un SUV de segment C, destiné à compléter l'offre SUV du constructeur...

Si ces rumeurs se confirment, Alfa Romeo pourrait présenter non pas un, mais deux nouveaux modèles, dans les 18 prochains mois : Une SUV et un Crossover. De bon augure pour les Alfistes !

2020 verrait le renouvellement tant attendue de la berline de segment B Giulietta, mais aussi du nouveau vaisseau amiral de la marque de segment E, ainsi que de deux nouvelles sportives qui remplaceront la gamme 4C. Nous en sauront sans doute plus à l'occasion du prochain salon de Francfort, événements toujours propices aux annonces...

Marco Bentvogli, Secrétaire Général du syndicat sidérurgie FIM en Italie reconnaît d'ailleurs à Sergio Marchionne d'avoir tenu ses promesses quant aux emplois chez FCA : « Il y a seulement trois ans, lorsque nous avons conclu les accords concernant le nouveau plan industriel, la situation de l'emploi dans ce secteur était devenu insupportable, avec près de 40% des ouvriers étant passés par la case chômage. Aujourd'hui cette situation ne touche plus « que » 2000 personnes. Pour atteindre le plein emploi, il nous faudra de nouveau produits».

L'arrivée de nouveaux modèles dans les usines de Pomigliano D'Arco et Mirafiori sont donc une très bonne nouvelle pour l'emploi en Italie, et pour le groupe FCA en particulier.....

#ALFAROMEO #FCA

123 vues