• franck

L'AUTOMOBILE ITALIENNE PRIMÉE EN ALLEMAGNE... LA PRESSE FRANÇAISE VICTIME D'UCHRONIE AIGUË !


Il en va du monde de la presse automobile française comme de certains ouvrages de science fiction. Parmi elles, une œuvre nous vient particulièrement à l'esprit : « Le maître du haut château » de Philipp.K.Dick. Un ouvrage évoquant (pour faire court) un monde parallèle,justement, dans lequel l'Allemagne aurait gagné la guerre !

A chaque revue de presse française et internationale que nous effectuons, nous ne pouvons nous empêcher d'y penser lorsque nous parcourons les articles de notre autoproclamée presse nationale spécialisée !

Si des doutes devaient encore vous envahir, nous vous laissons le soin de lire la Une du magazine Auto Plus, qui nous ressert, pour la trentième année, un « Grand match » entre les voitures françaises et...allemandes ! Ou encore l'Automobile Magazine qui vous propose un énième grand dossier à la une sur les nouveautés...Audi ! Et nous vous laissons juge de l' »objectivité » de l'Auto-Journal quant à son comparatif entre l'Audi A4 et l'Alfa Romeo Giulia !...

Pourtant, dès que l'on franchit les barrières géographiques, linguistiques et culturelles, nous découvrons un autre monde. Un monde irréel et inconcevable pour l' « amateur » (au sens propre!) journaliste français, où les voitures italiennes sont non seulement appréciées mais aussi primées.

Ainsi, cette même Alfa Romeo Giulia, critiquée chez nous (elle doit vraiment faire peur!), est pourtant encensée par la presse internationale. Pour preuve, l'Alfa Romeo est titrée « Automobile de l'Année » par le célèbre et exigeant Top Gear de la BBC, obtient le prestigieux prix EuroCarBody 2016, décerné tous les ans par "Automotive Cercle International" (Le prix récompense les innovations et la qualité de conception dans l'industrie automobile). La communauté des lecteurs allemands d’ Auto Bild et Bild am Sonntag, eh oui !, ainsi qu’un groupe d’experts (dont les champions du monde des rallyes Walter Röhrl et Sébastien Ogier, le champion de DTM Mattias Ekström et le designer Andrea Zagato) ont élu l'Alfa Romeo Giulia "Plus belle voiture de l’année 2016".

Pour ne rien arranger au cauchemar de nos pigistes de la pseudo « information », La berline italienne vient de remporter un autre prix , et ce, toujours en Allemagne, sur les terres BMW et Audi, celui de « Best Car 2017 », pour le segment « D ». Un prix décerné par le journal « Auto Motor und Sport » . Notons également , pour enfoncer le clou, que l'Abarth 595 remporte également le prix de « Best Car 2017 » dans sa catégorie, toujours selon les lecteurs du magazine teuton.

Pour finir de vous convaincre du vortex spacio temporel dans lequel notre pays est engoncé, sachez que les Alfa Romeo Giulietta et Mito ne sont pas en reste, puisque, à la vue de leur grand âge, ces deux modèles se classent respectivement deuxième de la catégorie « berlines compactes importés » et troisième dans la catégorie citadines importées !

Ces prix ont pourtant été obtenus sur un panel de 378 voitures alignés dans toutes les catégories. De plus, le concours en question, a connu une participation mondiale de 21 revues automobiles dans 17 pays différents !

Comment peut-on expliquer un tel décalage d'analyse sur la qualité des voitures transalpines, entre la presse française et mondiale ? Mauvaise foi? Presse française sous dictature façon Corée du Nord? ou peut-être que tout simplement nos chers journalistes ont-ils fini par confondre les termes "informer" et "conditionner".....

Oui, vraiment, le monde de la presse automobile français est dans une dimension que le célèbre auteur SF américain n'aurait pas renié !

#ALFAROMEO #ABARTH

61 vues