• franck

ALFA ROMEO : NOUVELLES INFOS SUR LA NOUVELLE GAMME.


Dans une interview accordée au magasine britannique « Autocar », le patron d'Alfa Romeo, Harald Wester a donné quelques nouvelles indications concernant la future gamme de la marque au Biscione.

Dans cet entretien, le Boss d'Alfa Romeo, indique que le groupe a confirmé le feu vert donné au développement de huit nouveaux modèles pour la marque milanaise. Une impulsion qui a été démarrée avec la présentation de la dernière Giulia, basée sur une toute nouvelle plate forme nommé en interne « Giorgio ».

Une nouvelle base qui servira à la production de non pas une mais deux variantes de la remplaçante de la Giulietta : Une version cinq portes (ou hatchback) mais aussi une version trois volumes ! Ces deux variantes seront basées, elles aussi, sur la plate forme Giorgio.

La même plate forme sera également de la partie pour la production du tout premier (et très attendu!) SUV de la firme italienne, qui devrait reprendre l’appellation Kamal (voir nos articles sur ce site!). Un modèle dont les prototypes camouflés en sous la robe de FIAT 500 L, a été dévoilé sur votre site préféré !

Le haut de gamme sera représenté par deux nouveaux modèles, constitués d'une berline luxe ainsi que d'un gros SUV, futur concurrent des Audi Q7 ou autres BMW X5.

Mais ce n'est pas tout ! M.Wester a également confirmé le retour en grâce de l'Alfa Romeo GTV qui devrait donc faire son retour sur nos routes. Ce modèle sera accompagné d'un spider. Nous attendions des informations concernant la remplaçante de la 4C mais à ce jour Alfa Romeo n'a pas communiqué sur le sujet.

L'autre information (ou confirmation c'est selon!), concerne le non remplacement de la citadine MiTo. La raison de cet abandon avancée par M. Wester, tient au fait qu'il n’existerait pas de marché assez grand qui justifierait quelque investissement pour ce type de machine.

Enfin, si, en tant que fan de la saga sportive Alfa, vous vous étiez is à rêver d'un retour d'Alfa en compétition, vous pouvez commencer à sortir votre mouchoir, car, à en croire M.Wester, ce n'est pas pour demain ! La firme préférant utiliser ses finances dans le développement de leur gamme. On peut les comprendre, vue la taille de la gamme actuelle, ce n'est pas du luxe !

Si ce plan (accompagné d'un retour de la marque aux Etats-Unis), devait s'avérer payant, Alfa Romeo pourrait, selon M.Wester, joindre l'objectif de vente de 400 000 modèles annuels en 2018.

C'est tout le mal qu'on leur souhaite....

#GTV